Accueil Digital / numérique Minalogic labellisé par l’Etat dans le cadre de la phase V des pôles de compétitivité

Minalogic labellisé par l’Etat dans le cadre de la phase V des pôles de compétitivité

Le pôle expose un bilan exceptionnel et annonce des objectifs ambitieux pour cette nouvelle phase, afin de répondre aux enjeux stratégiques de réindustrialisation, de souveraineté nationale et de développement durable.
photo : Adobe Stock

Minalogic, le pôle de compétitivité de la transformation numérique en Auvergne-Rhône-Alpes, a annoncé le renouvellement de son label le 28 mars dernier dans le cadre de la phase V des pôles de compétitivité (2023-2026). La structure fédère désormais une communauté de plus de 500 adhérents sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dont 440 entreprises couvrant l’ensemble de la chaîne de la valeur du numérique, vingt organismes de recherche et de formation réunissant plus de 150 laboratoires, des collectivités territoriales et des investisseurs privés.

Grâce à sa connaissance approfondie de l’écosystème d’innovation régional, Minalogic est un véritable catalyseur de projets innovants dans le domaine du numérique. Ainsi, depuis la création du pôle, 885 projets de R&D ont été labellisés et financés à hauteur de 1,14 milliard d’euros de subventions publiques, représentant un investissement de R&D de plus de 2,7 milliards d’euros. Fort d’un réseau de plus de 20 000 contacts actifs, le pôle a par ailleurs initié près de 3 000 mises en relation ciblées et 11 200 rendez-vous B2B depuis sa création.

Le pôle organise chaque année de nombreux événements visant à animer son écosystème et accélérer les synergies entre acteurs de l’industrie et de la recherche. En 2022, Minalogic a rassemblé plus de 2000 participants sur 58 événements et 9 salons nationaux et internationaux. Avec des formats emblématiques, comme les Minalogic Business Meetings, une convention d’affaires internationale spécialisée dans les technologies du numérique et leurs applications, dont la 9ème édition aura lieu le 30 mars 2023. On peut également citer les Journées Open Innovation, un format créé par Minalogic afin de développer des partenariats business & technologiques entre grands comptes et PME, ou encore les Journées thématiques, qui rassemblent des acteurs industriels et académiques autour d’un sujet technologique phare.

Un pôle tourné vers l’Europe et l’international

Minalogic mène de nombreuses actions visant à accompagner les start-up et PME de son écosystème dans leur expansion, en Europe et à l’international. Chaque année depuis 2012, le pôle met en place un Plan de développement international afin de proposer aux acteurs de la filière numérique régionale des actions collectives sur des salons emblématiques de la filière (comme le CES, Electronica ou encore le Gitex…) ou des missions de découverte d’autres écosystèmes. En 2022, le pôle a ainsi accompagné 88 entreprises.

Minalogic est également très actif au niveau européen. Depuis 2012, le pôle a rejoint vingt projets européens en tant que partenaire. L’objectif est, d’une part, de faire bénéficier ses adhérents d’aides financières pour leurs projets d’innovation et, d’autre part, d’accroître la visibilité et la reconnaissance du pôle et de ses adhérents en tant qu’acteurs majeurs du numérique à l’échelle européenne.

En juin 2022, Minalogic a également franchi une étape importante avec la sélection par la Commission européenne de MinaSmart, son projet de pôle européen d’innovation numérique (European Digital Innovation Hub). MinaSmart accompagnera les petites et moyennes entreprises traditionnelles de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans leur démarche de transformation numérique.

Phase V : cap sur 2026

Une nouvelle ère s’ouvre pour Minalogic, qui ambitionne de mettre les technologies habilitantes de la deeptech au service d’une réindustrialisation résiliente, éco-responsable et humaine du territoire. Ces objectifs font écho à ceux de France 2030 et de la stratégie d’innovation de la région Auvergne-Rhône-Alpes, deux plans structurants pour Minalogic.

Trois grands axes stratégiques structureront cette phase V : la numérisation /digitalisation (accroître la compétitivité et la sécurité numérique), la souveraineté technologique et industrielle (maîtrise des composants électroniques et des technologies de l’industrie de demain) et la décarbonation : l’idée est de faire du numérique le moteur d’une industrie plus intelligente, plus performante, plus verte et responsable.

« Minalogic est fier de voir son label renouvelé à l’occasion de la phase V des pôles de compétitivité. Il s’agit d’une véritable reconnaissance du travail que nous menons depuis 2005 pour fédérer les acteurs du numérique en Auvergne-Rhône-Alpes, accompagner leurs projets d’innovation et contribuer ainsi au développement économique du territoire, déclare Serge Veyres, président de Minalogic. Usine à projets, usine à produits, ouverture à l’Europe et à l’international : Minalogic a su relever avec succès les challenges que l’Etat a confiés aux pôles de compétitivité depuis leur création. Je suis confiant dans la capacité de Minalogic et de son écosystème à relever nos prochains défis : œuvrer pour le maintien de la souveraineté et de la sécurité économique de la France, et faire des technologies du numérique un allié pour la préservation de la planète. »

Lire la suite
Olivier Guillon – MRJ PRESSE
Rédacteur en chef du magazine Essais & Simulations, Olivier Guillon travaille depuis plus de quinze en tant que journaliste dans le domaine de la presse spécialisée et industrielle.
Sur le même sujet

Partenariat stratégique entre le Critt M2A et Tiamat pour la réalisation des essais sur les batteries

Sur le Battery Show, Jérôme Bodelle, CEO du Critt M2A, et Hervé Beuffe, CEO de Tiamat, leader mondial de batterie sodium-ion sans lithium ni cobalt, ont signé le mardi 18 juin un contrat de partenariat. Le centre de R&D et d’essais de référence sur l’électromobilité réalisera les essais sur les batteries Sodium-ion qui seront produites […]

GravitHy et Siemens France s’associent pour accélérer la décarbonation de l’industrie sidérurgique

À l’occasion du salon Viva Technology 2024, Siemens France et l’entreprise industrielle GravitHy ont conclu un partenariat pour optimiser la conception et les opérations d’un site industriel producteur de fer décarboné à Fos-sur-Mer. GravitHy est une entreprise industrielle française fondée en 2022 spécialisée dans la production de fer bas-carbone (DRI1/HBI2). Dans un contexte de demande […]

Le laboratoire « Lumière, nanomatériaux et nanotechnologies » (L2n) de l’UTT devient une Unité Mixte de Recherche CNRS 

L’Unité de Recherche Lumière, nanomatériaux et nanotechnologies (L2n) de l’Université de technologie de Troyes franchit une étape significative en obtenant le statut d’Unité Mixte de Recherche (UMR), prenant le nom d’UR L2n CNRS-UMR 7076. Ce passage de statut, d’Equipe Mixte de Recherche à Unité Mixte de Recherche, témoigne de l’expertise reconnue du L2n et renforce le […]